Un crowfunding est en cours afin de financer la production des zaps pour 2024
A crowdfunding is under way to finance Zaps production for 2024

Zap 212

Kadyrov, Ubu dictateur de Tchétchénie | Kadyrov, Chechnya Ubu dictator
FRDepuis qu'il a été adoubé en 2004 par Vladimir Poutine pour succéder à son père, mort dans un attentat, Ramzan Kadyrov, 41 ans, règne d'une main de fer sur la Tchétchénie, petite république inféodée à la Russie de 1,2 million d'habitants, majoritairement musulmans. À l'intérieur, les mots d'ordre sont clairs : répression contre les homosexuels, indulgence envers la polygamie, mariages forcés de mineures ou paies des fonctionnaires amputées de 10 à 50 % afin d'alimenter l'obscure Fondation Kadyrov. En contrepartie d'une généreuse enveloppe de 350 millions d'euros annuels (85 % du budget annuel du pays), la Russie lui sous-traiterait le silence des voix dissidentes, la gestion des poussées indépendantistes et la guerre contre l'islamisme radical aux confins de l'empire, du Caucase à l'Asie centrale. Forte de près de 30 000 hommes (les "Kadyrovsky"), sa vindicative garde prétorienne est en première ligne au Donbass ukrainien, et, dernièrement, en Syrie.
EN[UK] Depuis qu'il a été adoubé en 2004 par Vladimir Poutine pour succéder à son père, mort dans un attentat, Ramzan Kadyrov, 41 ans, règne d'une main de fer sur la Tchétchénie, petite république inféodée à la Russie de 1,2 million d'habitants, majoritairement musulmans. À l'intérieur, les mots d'ordre sont clairs : répression contre les homosexuels, indulgence envers la polygamie, mariages forcés de mineures ou paies des fonctionnaires amputées de 10 à 50 % afin d'alimenter l'obscure Fondation Kadyrov. En contrepartie d'une généreuse enveloppe de 350 millions d'euros annuels (85 % du budget annuel du pays), la Russie lui sous-traiterait le silence des voix dissidentes, la gestion des poussées indépendantistes et la guerre contre l'islamisme radical aux confins de l'empire, du Caucase à l'Asie centrale. Forte de près de 30 000 hommes (les "Kadyrovsky"), sa vindicative garde prétorienne est en première ligne au Donbass ukrainien, et, dernièrement, en Syrie.